5 raisons d’utiliser le référencement payant dans sa stratégie web !

Qu’est-ce que le référencement payant ?


Le référencement payant ou SEA en anglais (search engine avertising) est une technique en marketing digital permettant de créer des publicités via les moteurs de recherche. Quand on parle de référencement payant, on pense notamment à Google Ads qui est la régie publicitaire la plus connue et qui détient 77 % de part de marché devant Bing. Alors en quoi consiste exactement le référencement payant ? Cela repose essentiellement sur la création d’annonces publicitaires sur le web. Dès lors qu’un internet manifeste une intention de recherche ou d’achat, il va utiliser ce que l’on appelle “des requêtes” ou des “mots-clés”. Google va ainsi proposer à l’internaute des résultats publicitaires en lien avec sa recherche. C’est ainsi que la notion d’annonces publicitaires apparaît. 

Comment faire du référencement payant ? 

Pour se lancer dans le référencement payant, il faut passer soit par Google Ads qui n’est autre que la régie publicitaire de Google comme dit précédemment et/ou utiliser Bing Ads qui détient également (Yahoo, Ecosia, Qwant…). C’est à partir de ces régies que vous pouvez commencer à créer vos campagnes publicitaires sur les moteurs de recherche et ainsi atteindre votre cible. 

Comment fonctionne le référencement payant ?

référencement payant

Le référencement payant fonctionne via un système d’enchères. L’annonceur choisit dans un premier temps, les mots-clés qu’il souhaite acheter pour être visible sur son marché. Pour que ses annonces soient ensuite visibles auprès de ses clients, il va indiquer à Google le prix maximum qu’il est prêt à payer pour un clic. Ce prix est ensuite fixé par Google selon plusieurs critères : 

la concurrence sur le marché : plus l’enchère est haute plus Google positionne en haut de page les annonces

– le QS (qualité score) : le qualité score est un score attribué par Google qui détermine la qualité des annonces, la concordance des mots-clés avec la page de destination et le CTR attendu (taux de clics). 

Cela signifie qu’il ne suffit pas simplement d’appliquer une enchère très haute pour que Google nous positionne dans les premiers résultats. Le niveau de qualité des campagnes est un critère non négligeable pour obtenir le plus rapidement des résultats. 

Avant de se lancer dans le référencement payant, voici les bonnes questions à se poser. 

-Quels sont les mots-clés recherchés sur le marché où je me situe ?

-Quels sont les mots-clés les plus pertinents pour mon business ?

-Que font mes concurrents ? 

-Sur quelle(s) pages de mon site dois-je rediriger les internautes ?

-Quel est le prix que je suis prêt à payer pour avoir un ROI positif ?

Ces questions sont essentielles pour bien penser à la structure du compte Google Ads.

Téléchargez ci-dessous l’infographie “Le Référencement Payant sur Google” pour avoir résumé plus visuel sur le SEA :Télécharger l’infographie

Pourquoi utiliser le référencement payant dans sa stratégie web ? 

 Aujourd’hui le digital a pris une ampleur phénoménale dans les habitudes de consommation. Ainsi, il est fort probable de trouver des clients rapidement sur la toile. Voici les 5 raisons d’utiliser le SEA pour son business ! 

1 – Attirer du trafic sur le site web 

Le SEA permet d’être visible très rapidement sur les moteurs de recherche contrairement au SEO (search engine optimization) qui est un travail sur le long terme. Le référencement payant permet ainsi d’attirer du trafic sur son site web facilement grâce à une visibilité immédiate. En effet, les annonces publicitaires sont toujours positionnées avant les résultats naturels. Sachant qu’un internaute va très rarement sur la 2 ème page Google, le fait d’être dans les premiers résultats permet d’obtenir des résultats pratiquement instantanés. 

2 – Un meilleur suivi des performances 

Le référencement payant permet de suivre de façon précise les résultats. En effet via l’interface Google Ads nous pouvons facilement analyser les performances obtenues. Le tableau de bord est très intuitif et se compose de plusieurs KPI’s (indicateurs clés de performance) 

Cela va dépendre bien entendu des objectifs fixés en amont mais voici ci-dessous une liste exhaustive des indicateurs à suivre pour évaluer ses performances SEA : 

Le volume de conversion :  le volume de conversion nous indique si nous arrivons via nos campagnes à générer beaucoup de prospects ou de vente si c’est du e-commerce. Cet indicateur est intéressant si nous sommes dans une stratégie d’acquisition ou de vente.

Le taux de clics : le taux de clics représente le ratio entre le nombre de clics obtenus et les impressions reçues sur nos annonces publicitaires. Cet indicateur reflète la pertinence de nos messages publicitaires. Par exemple, si j’ai un CTR de 30 % cela signifie que sur 100 personnes qui ont vu mon annonce publicitaire, 30 ont décidé de cliquer.  Si la stratégie est d’obtenir du trafic sur son site web, cet indicateur est indispensable à suivre. 

Le taux d’impressions : le taux d’impression permet de savoir si les annonces sont assez visibles auprès de votre cible. Plus votre taux d’impressions est élevé, plus vous couvrez votre marché. Ainsi, vous avez plus de chance d’obtenir des résultats rapides. Le taux d’impression est un indicateur important si votre stratégie est d’accroître votre notoriété. 

Le CPL (coût par conversion) : le coût par conversion est un indicateur essentiel pour étudier votre ROI. Il vous indique combien un contact ou une vente vous a coûté. Avant tout lancement d’une campagne, il est essentiel de calculer le plafond de votre CPL. C’est en autre cet indicateur qui va définir l’optimisation de vos campagnes. 

Le CPC moyen :le cpc moyen définit le coût par clic moyen sur votre marché. Plus il est elevé plus vous allez payer cher. L’idée ici est donc d’analyser la concurrence afin de voir si les concurrents optent pour une stratégie agressive ou non. Au quel cas et au vu de vos résultats, vous pourrez ajuster vos enchères à la baisse ou à la hausse. 

Le taux de conversion :le taux de conversion représente le ratio entre le nombre de personnes ayant rempli un formulaire, souscrit à un abonnement ou bien acheter vos produits par rapport aux nombres de personnes qui ont atterri sur votre page de destination. Cet indicateur justifie la qualité de votre page web. L’important ici est de convaincre et de rassurer l’internaute afin qu’il passe à l’action. 

3 – Obtenir plus de clients

Le SEA est LA technique la plus efficace pour obtenir plus de clients. En effet, utiliser le référencement payant permet d’élargir sa zone de chalandise et de toucher ainsi des personnes se trouvant dans une autre région et même dans un autre pays. Pas plus efficace que ça, pas vrai ?  On peut aussi élargir ses clients-cibles et atteindre des prospects inattendus ! 

4 – Des résultats rapides

En passant par la régie publicitaire Google Ads vous bénéficiez de résultats rapides ! En lançant votre campagne le matin, vous pouvez déjà apparaître dans l’après-midi et ainsi commencer à prendre des parts de marché à vos concurrents. Si ça ce n’est pas une raison d’utiliser le référencement payant dans sa stratégie web… 

5 – Augmenter son chiffre d’affaires 

Enfin, le référencement payant à l’avantage aussi d’augmenter votre chiffre d’affaires. On ne le répétera jamais assez, mais si votre stratégie de départ est bien pensée et structurée, nul doute que le retour sur investissement sera énorme. Google propose d’innombrables techniques pour capter l’attention des internautes et ce, sur des centaines et des milliers de marchés différents. Tout entreprise souhaitant investir en publicités digitales peut donc le faire ! 

Avant de partir… 

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est pexels-photo-67112-1024x681.jpeg.

Si vous souhaitez vous lancer dans l’aventure du référencement payant, il est judicieux dans un premier temps de faire appel à des experts SEA. De plus, ne faites pas l’erreur de suivre à la lettre les recommandations Google et les avis des experts Google. N’oublions pas que la régie publicitaire souhaite nous faire dépenser le plus possible. 

Alors pensez bien votre stratégie SEA au préalable sinon vous risquez de perdre trop vite de l’argent  !